CHRONIQUE #50: LA SÉLECTION – KIERA CASS | HAILEY

Bonjour!

Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique. Il s’agit de la chronique sur le premier tome de la saga « La sélection »! C’est un livre que j’ai lu dans l’été, mais que j’ai beaucoup apprécié ! Je vous laisse avec la suite de cet article!

Je vous souhaite une bonne lecture et une bonne semaine!

Avez-vous lu ce livre? Avez-vous lu la saga complète? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi tout!

x

Capture d_écran 2017-09-01 à 18.57.39

x

 

«35 candidates.
1 couronne.
La compétition de leur vie.

Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.»

x

J’avais hâte de découvrir le premier tome de cette saga.

Lorsque je me suis enfin décidée à le lire, je l’ai lu en moins de deux jours, puisque je l’ai trouvé absolument génial!

J’ai tout de suite accroché, dès la première ligne. Les personnages, dans un premier temps, sont très bien présentés. On arrive à cerner chacun d’entre eux, très vite, et cela nous donne envie de les suivre durant le roman. On comprend aussi très vite le « monde » dans lequel se passe l’histoire, même si l’histoire de « caste » ne m’a pas paru claire dès le début.

Puis, au fur et à mesure que j’avançais dans l’histoire, que je la découvrais, j’avais l’impression de lire un mélange entre Hunger Games et The Revolution of Ivy, mais honnêtement, cela ne m’a pas déplu puisque j’adore ces deux autres dystopies.

Je trouve que ce roman est très addictif malgré le manque de suspens: une fois plongé dedans, on sait évidemment ce qu’il va se passer, de A à Z, mais, avec la plume de l’auteur, cela ne m’a pas du tout dérangée. Elle écrit en finesse, sans alourdir de détails inutile. Et c’est peut-être pour cela que le roman se lit si vite.

Pour en revenir sur les personnages, ils sont tous attachants, même si il y en a beaucoup. America, la personnage principale est d’une complexité fascinante, je l’ai adoré: c’est une battante et je retrouve en elle les caractères de Katniss Everdeen et Ivy Westfall, ce qui ne me déplaît pas personnellement. J’ai beaucoup aimé aussi le fait que les deux garçons mêlés à cette histoire soient très différents : leurs caractères sont complètement opposés et c’est quelque chose que j’apprécie, puisque cela montre que l’auteure est capable de créer divers personnages authentiques.

Pour conclure, je trouve que l’histoire est vraiment addictive, originale, et vraiment bien écrite. J’ai hâte de lire la suite, puisque ce premier tome annonce une saga très prometteuse.

x

L’auteur: Ciera Cass     Le prix neuf: 16.90€      Le prix auquel je l’ai eu: C’est un cadeau!

L’édition: R Jeunesse

x

«Lorsque ses lèvres s’aventurent dans mon cou, je souffle :
– Ils vont te tuer si tu fais ça.
– Et je vais mourir si je ne t’embrasse pas.»

*

«Le souci, c’est qu’il se tient trop droit sur son trône. A croire qu’il a avalé un parapluie.»

*

«La meilleure façon de garder un secret, parfois, c’est de l’étaler au grand jour.»

x


Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Publicités

CLQLV #1: Lundi 13 novembre 2017 | HAILEY

Bonjour!

J’espère que vous allez bien en ce lundi. Pour ma part, tout va bien et je suis heureuse de vous retrouver pour une nouvelle catégorie d’article avec le célèbre « C’est lundi que lisez vous? ». En effet cela fait longtemps que je souhaite commencer a faire cet article mais malheureusement, j’ai eu une très grosse panne de lecture depuis septembre. Aujourd’hui cela va mieux et c’est pour cela que je vous écris aujourd’hui! J’espère que cela va vous plaire et n’hésitez pas a me dire quelles sont vos lecture du moment! Je vous souhaite une bonne semaine et de bonnes lectures!

 

Qu’ai-je lu la semaine dernière?

ccccccccccccccccccccccc

J’ai énormément apprécié mes deux lectures de la semaine dernière. Grâce à l’acte 1 & 2 de Dear You, j’ai pu découvrir Emily Blaine, que je trouve excellente et qui pour moi, est la Colleen Hoover des chick lits. J’ai vraiment hâte de pouvoir vous en parler plus et surtout de lire la suite. Je vous recommande réellement cette histoire si vous aimez les chick lits comme moi.

Résumé de Dear You, d’Emily Blaine:  Bienvenue au Peninsula, palace de rêve au cœur de la ville qui ne dort jamais. Moi: Kathleen, 25 ans, rêveuse tendance fleure bleue. Statut: Célibataire …. pour l’instant.Avant, ma vie sentimentale se limitait à lire les petites annonces de la rubrique « rencontres » de New Yorker. Avant, j’étais la concierge de luxe désespérément romantique au Peninsula, l’un des plus beaux cinq étoiles de New-York. Avant, j’avais envie de trouver l’amour. Aujourd’hui, je dois décider qui sera mon grand. Parce que, oui, il semblerait que Cupidon m’ait enfin entendue, et qu’il ait rattrapé le retard accumulé en décochant trois flèches. Trois, rien que ça ! Et voilà que je me retrouve à devoir choisir entre un client richissime et odieusement séduisant, un collègue barman qui a tous du petit ami idéal, et un mystérieux correspondent qui me comprend mieux que personne. Bienvenue dans ma vie.

 

Que suis-je entrain de lire en ce moment?

ccccccccccccccccc

J’ai commencé cette semaine La cave, un livre de Natasha Preston. J’entends parler de ce livre depuis si longtemps que j’ai enfin sauté le pas. Les premiers chapitres ont été très difficiles pour moi car le thème de l’enlèvement est presque phobique pour moi. Néanmoins, j’aime énormément l’écriture et l’histoire. J’ai vraiment hâte de pouvoir avancer dans cette histoire et surtout de connaitre la fin.

Concernant le tome 4 d’After d’Anna Todd… Il traine chez moi depuis si longtemps qu’il faut réellement que je le termine. J’avance doucement, lassée par les histoires de Tessa et d’Hardin. Mais il faut que je termine ce livre mais aussi la saga. 

Résumé de La Cave par Natasha Preston: Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà de cette porte, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées trois filles, Rose, Iris et Violette, soumises à la folie maniaque et meurtrière d’un homme : Trèfle. Dans une autre maison, dans une ville où il ne se passe jamais rien, Summer mène une vie parfaitement banale. Elle a des parents, un frère, des copines, un petit ami. Mais un soir, sa route croise celle de Trèfle, et Summer ne rentre pas chez elle. Elle se retrouve enfermée dans une cave en compagnie des autres filles et rebaptisée Lilas. Mais contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…

 

Que vais-je lire ensuite?

ccccccccccccc

Ensuite, je vais tenter de me lancer dans le second tome de la saga Calendar Girl d’Audrey Carlan. Je n’avais pas du tout aimé le premier tome mais je ne lâche rien et je vais tenter le tout pour le tout avec le deuxième tome! Et puis, je vais essayer de commencer le premier tome des 100, de Kass Morgan. J’aime beaucoup la série et j’ai le premier tome depuis cet été chez moi, raison de plus pour le lire!

Résumé des 100, de Kass Morgan:  2:48… 2:47… 2:46… Ils sont 100, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort. 1:32… 1:31… 1:30… Après des centaines d’années d’exil dans l’espace, le Conseil leur accorde une seconde chance qu’ils n’ont pas le droit de refuser : retourner sur Terre. 0:45… 0:44… 0:43… Seulement, là-bas, l’atmosphère est toujours potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir. 0:03… 0:02… 0:01… Amours, haines, secrets enfouis et trahisons. Comment se racheter une conduite quand on n’a plus que quelques heures à vivre ?

 


Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Chronique #45 : Felicity Atcock tome 1 : Les anges mordent aussi – Sophie Jomain | Brooke

Hey ! J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique sur le premier tome de Felicity Atcock de Sophie Jomain. J’espère que cet article va vous plaire !

 

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »

Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.  »

Son prix: 4,99€ (format ebook)                                                     Edition: Rebelle

J’ai commencé à lire ce livre après en avoir pas mal entendu parlé. J’avais vraiment très envie de le lire depuis un long moment, et quand j’ai pu me le procurer en ebook j’ai sauté sur l’occasion. Au final, je sors de ma lecture sans réel avis fixe disons. J’ai autant aimé qu’été assez lassée en quelques sortes.
En règle générale, j’ai plutôt aimé ma lecture et voulu en savoir plus au fil des pages, vouloir découvrir ce qu’il se passait derrière les questions que j’ai pu me poser.
Mais par moments j’ai ressenti un certain ras-le-bol.
J’ai été plus ou moins déçue puisque j’avais adoré le début, j’avais placé beaucoup d’espoir en ce premier tome, et que certains chapitres m’ont vraiment lassée.
De plus, bien que je savais qu’il y en avait avant de le lire, les scènes érotiques étaient pour moi trop présentes et assez inutiles par moments.
Quant aux personnages, je ressens le même sentiment que pour le roman en général. Des fois je les adorais, d’autres non. Felicity est un personnage qui m’a, aux premiers abords, réellement plu, puis que j’ai finalement eu du mal à apprécier. Je l’ai trouvée assez insupportable par moments (comme beaucoup de personnages principaux en général d’ailleurs…). Quant à Terrence, j’ai eu la même réticence. Je l’ai au final réellement détesté, et il m’a beaucoup dérangée. Au final, les personnages que j’ai le plus aimés ont été Stephenie, Stanislas et Daphnée, qui eux m’ont plu du début jusqu’à la fin.

Pour ce qui est de l’histoire en règle générale, elle m’a assez plu, puisque j’aime les histoires de ce genre et qu’ici il y a une touche d’humour qui est assez agréables. J’ai trouvé dommage que la romance soit vraiment bien présente dans le roman, j’aurai aimé qu’elle soit laissée un peu plus de côté mais bon, ce n’est pas très grave !

Au final, on va dire qu’en règle générale j’ai quand même appréciée ma lecture, bien qu’elle ait eu tendance à me lasser un peu. J’ai quand même hâte de lire la suite pour découvrir ce qu’il va finir par se passer entre tous ces personnages, et il y a encore certaines questions qui restent en suspend pour ma part !

 

 

« — Je te veux, a annoncé le vampire d’une voix sépulcrale.
Les secondes sont passées, se sont cristallisées, se sont étirées encore… puis j’ai éclaté de rire.
— Et moi je veux être millionnaire !
[…]
— C’est possible, m’a-t-il lancé.
— Je vous demande pardon ?
— Si tu veux de l’argent, je peux t’en donner. »

« – Et pourquoi ne lui donnerait-on pas du sang synthétique? a proposé Daphnée. J’ai lu ça dans un roman. Ils avaient l’air d’aimer ça, les vampires.
– Mais ça n’existe pas! me suis-je exclamée, excédée. »

 

Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Chronique #44 : Did I Mention I Love You – Estelle Maskame | Brooke

Hey ! J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour une chronique sur Did I Mention I Love You d’Estelle Maskame. J’ai lu ce livre cet été, et ayant vraiment adoré ce livre j’ai souhaité vous en faire ma chronique. J’espère que cet article vous plaira !

I N F O R M A T I O N S

Son prix: 16,90€                    Edition: PKJ

M O N  A V I S

J’ai lu ce livre cet été sous les recommandations d’Hailey. Elle m’avait vivement recommandée ce livre, et a d’ailleurs elle-même postée sa propre chronique. J’ai lu ce livre en une soirée, je l’ai vraiment adoré. Il est parfait pour l’été, vraiment frais et léger. Il n’est pas du tout prise de tête et permet donc de passer un bon moment en le lisant. Tout d’abord, je trouve que l’histoire est très bien tournée. On suit tous les personnages, ainsi que leur façon d’évoluer au fil du roman. On suit aussi et surtout cette histoire entre Eden et Tyler, qui est assez complexe puisqu’elle est interdite.
On a vraiment envie d’en savoir plus au fur et à mesure et c’est ce qui rend la lecture vraiment légère. L’auteure a su parfaitement doser le roman avec cette histoire d’amour puisque, selon moi, ce n’est vraiment pas trop. On suit aussi un peu les autres personnages, notamment le père et la belle-mère d’Eden. On suit la relation complexe, encore, qu’Eden entretient avec son père.
J’ai adoré Eden autant que Tyler, ils sont tous les deux très différents mais j’ai trouvé que Tyler ne tombait pas non plus trop dans le cliché du bad boy. Du moins, cela a été tourné de manière à ce que ça ne soit pas lourd, du coup ça ne m’a pas du tout dérangée.
J’ai beaucoup apprécié les amis d’Eden. À vrai dire, mis à part Tiffani, je n’ai eu aucune réticence sur les personnages. Je les ai tous trouvés agréables et ils ont tous ajouté à leur façon un plus à l’histoire.
J’ai trouvé ce livre réellement génial, du debut jusqu’à la fin.
En ce qui concerne cette fin, elle m’a réellement donnée envie de me lancer dans le deuxième tome que je vais m’empresser de me procurer ! Ce n’est pas vraiment la fin à laquelle je m’attendais et que je souhaitais, mais ce n’est que le premier tome donc je n’allais pas en espérer plus !
Finalement, j’ai adoré ce livre qui ne m’a pas du tout ennuyée. On est rapidement plongés dans l’histoire, on a constamment envie d’en savoir plus et ça fait de lui un très bon livre et rapide à lire.

E X T R A I T S

«Parfois, sa façade s’effrite. Et parfois, je suis là pour le voir».

«Je me rappellerai quand il a dit que l’océan était plus beau depuis le haut de la grande roue, alors qu’il ne regardait même pas l’océan. Il me regardait, moi».

 

Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Chronique #39 : The Revolution of Ivy – Amy Engel | Brooke

Hey ! J’espère que vous allez bien, je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’une de mes lectures de cet été qui est The Revolution of Ivy, le second et dernier tome de la duologie écrite par Amy Engel. J’espère que cet article vous plaira !

 

R É S U M É


Condamnée à l’exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d’un monde hostile, dévasté par l’arme atomique. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s’enfonce dans la nature sauvage.

I N F O R M A T I O N S

Son prix: 6,95€                    Edition: Pocket Jeunesse                  

 

M O N  A V I S

J’avais lu The Book of Ivy il y a quelques temps, et je l’avais adoré ! J‘attendais que le second tome sorte en livre de poche afin de continuer à suivre Ivy, et j’avais hâte vu la fin du premier tome qui prévoyait un bon dernier tome. J’ai commencé ce livre en étant un peu deçue honnêtement. Je me suis un peu ennuyée pendant une bonne partie du livre, je dirais la moitié environ. Pourtant l’arrivée de nouveaux personnages, voir la nouvelle situation dans laquelle se retrouve Ivy, son état d’esprit a été assez intéressant, mais j’ai vraiment eu du mal à accrocher. Mais j’ai accroché à partir de la seconde partie, et là j’ai vraiment apprécié ma lecture, presque autant que celle du premier tome.

Dans la première partie, Ivy fait de nouvelles rencontres et d’autres rencontres assez déplaisantes. Ainsi, on découvre de nouveaux personnages : Ash et Caleb, qui jouent un rôle primordial dans tout le roman. On s’attache à eux, et au fait qu’ils puissent constituer une nouvelle famille aimante pour Ivy qui était seule suite à son expulsion. J’ai trouvé ça dommage qu’on n’en sache pas plus sur eux, mais on ne pouvait pas trop en demander étant donné qu’ils restent des personnages secondaires.

J’ai beaucoup plus apprécié Ivy dans ce tome, elle s’est montrée beaucoup plus forte, s’est moins laissée faire, bien qu’à certains moments elle a pu prendre des décisions qui ont eu tendance à m’étonner, et pas dans le bon sens du terme. Mais dans l’ensemble elle n’est plus le personnage que j’avais détesté dans le premier tome, elle devient plus forte après avoir été livrée à elle-même. Ses sentiments sont assez bien montrés, on arrive à la comprendre et presque à compatir à la peine qu’elle peut ressentir suite aux événements précédents. C’est vraiment un point positif par rapport au premier tome, j’ai l’impression que le personnage d’Ivy a été bien plus exploité et qu’on en sait plus sur ce qu’elle ressent.

J’ai encore réellement apprécié la plume d’Amy Engel, et l’intrigue qu’elle a su mener au mieux. Il y a des rebondissements tout au long et ça rend la lecture très agréable.

La fin ne m’a pas déçue, au contraire. J’ai apprécié la façon dont l’auteure a conclu cette duologie, puisqu’elle n’était pas totalement prévisible.

Je vous conseille ce tome malgré un début qui a été assez compliqué, il vaut quand même le coup d’être lu. J’ai vraiment apprécié lire les deux tomes, et je les recommande totalement !

E X T R A I T S

 

«Et je le comprends mieux que jamais, aimer quelqu’un sera toujours comme voler : le saut impensable, la peur de tomber, l’exaltation qui fait gonfler le cœur… »

«Avant d’être aimée, je supportais mieux la solitude »

 

Vous pouvez nous rejoindre sur twitterinstagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

CHRONIQUE #38: NIGHT WORLD TOME 1 – L.J SMITH | HAILEY

 

Bonjour tout le monde!

J’espère qu’en ce dimanche vous allez bien, que vous vous reposez et que vous profiter du temps! Moi, je vous retrouve pour une nouvelle chronique, il s’agit du premier tome de Night World, un livre de la même auteure que Journal d’un vampire! Je vous souhaite une bonne fin de week end et une bonne lecture, et je vous dis à la semaine prochaine!

x

Capture d’écran 2017-09-01 à 20.21.47.png

x

– R E S U M É –

«Il n’y a plus aucun espoir pour Poppy: sa maladie est incurable. Elle se prépare donc au pire. Jusqu’à ce que James, le plus beau garçon du lycée qu’elle aime en secret, lui fasse le plus fabuleux des cadeaux: un baiser vertigineux qui lui donne accès à son âme. Elle apprend ainsi que James partage ses sentiments depuis toujours, mais fait partie du Night World.
Bravant les interdits de son monde, le jeune homme propose à Poppy de le suivre jusqu’à la mort, et même au delà. Mais il lui faudrait pour cela devenir un vampire. »

x

– M O N  A V I S –

Je n’ai pas vraiment accrocher a cette histoire, et je ne pense pas lire la suite malheureusement. Trop de point négatif se sont présenter dans ce livre, mais je tiens a préciser que tout ces points négatifs sont d’un jugement personnel, puisque je n’aime pas réellement les histoires de vampires… J’essaye pourtant d’aimer, j’essaye de lire des livres avec des vampires, mais a chaque fois ce fut un échec, et celui ci fut, pour moi, le livre de vampires le plus ennuyant!

Je l’ai lu assez rapidement, même si j’ai fais trainer ce livre un moment. Il se lit très rapidement, se qui est un point positif, mais en soit, cette histoire est totalement banale et je ne me suis pas sentie dedans de A a Z. 

J’ai bien aimé les personnages, ils n’étaient pas vraiment originaux pour cette catégorie de roman, mais ils n’étaient pas non plus désastreux. 

J’ai trouvé l’histoire vraiment plate, mais en même tant je l’ai trouvé intéréssante puisqu’il m’a permise de suivre le processus de transformation d’un vampire, et cela m’a beaucoup plus. Malheureusement, il faut que l’histoire avance, donc le processus n’étais pas le thème principal. En soit, l’histoire n’était pas totalement inintéressante mais je l’ai trouvé très plate, sans action. 

L’histoire d’amour, derrière toute cette histoire de vampire, est, cependant, très mignonne, et j’ai beaucoup aimé la romance dans ce livre!

Pour conclure, ce n’est pas une lecture que j’ai apprécier, et je ne lirais pas la suite. Je vous conseille ce livre si vous aimez le monde des vampires quand même!

x

– I N F O R M A T I O N S –

L’auteur: LJ. Smith Le prix neuf: 14.95€ Le prix auquel je l’ai eu: On me l’a donné!

L’édition: Michel Lafon

x

– E X T R A I T S –

«Dans le Night World il existe une idée selon laquelle tout être aurait son âme soeur, qui vous correspond parfaitement et vous est destinée.L’ennui étant qu’à peu près personne ne la trouve à cause des distances.Et voilà pourquoi la plupart des gens se sentent incomplets toute leur vie.»

«Est-ce que ça vaut la peine de lui sauver la vie quand elle a perdu son âme ?»

«On n’aime pas une fille pour sa beauté mais parce qu’elle chante une chanson qu’on est le seul à comprendre…»

x


Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

CHRONIQUE #33: DID I MENTION I LOVE YOU – ESTELLE MASKAME | HAILEY

Bonjour!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous chroniquer un roman que j’ai lu en juillet et que j’ai énormément apprécié! Il s’agit du premier tome de la saga DIMILY, une saga en trois tomes que je possède chez moi en totalité et dont j’ai hâte de lire la suite.

J’espère que cette chronique va vous donner envie de commencer la saga, et si vous l’avez déjà lu, n’hésitez pas à me donner vos avis!

Bonne lecture!

Capture d_écran 2017-08-08 à 14.47.21

x

x

 

– R E S U M É –

« Eden, 16 ans, va passer l’été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu’Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d’un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère. »

x

– M O N  A V I S –

J’ai TOTALEMENT adoré ce premier tome! Je l’ai trouvé frais, rapide, accrocheur…

Tout d’abord, parlons des personnages. J’ai aimé tous les personnages, très variés, un peu clichés mais c’est toujours un plaisir que de rencontrer des personnages comme eux. Eden, la personnage principale est vraiment attachante. Les personnages secondaires sont bien travaillés, et on ne s’ennuie pas une seconde avec eux. C’est déjà un énorme point positif pour ce livre.

L’histoire, quant à elle, est très fraîche. J’ai beaucoup aimé puisque c’est la première fois que je lisais ce genre de romance, c’était donc quelque chose de nouveau pour moi, et cela ne m’a pas déplu, bien au contraire. L’histoire se passe très rapidement, et on ne s’ennuie pas au fil des pages, bien au contraire, on en veut toujours plus.

L’écriture quant à elle est très simple, il ne faut pas oublier que l’auteure a écrit cette saga très jeune, et l’écriture me plait beaucoup.

Le cadre dans ce roman est absolument parfait, il me donne tellement envie de voyager! Estelle nous donne tellement envie d’être à la plage aux cotés d’Eden, d’aller manger des glaces et de me promener la nuit…

Ce roman est vraiment agréable, je n’ai vu aucun point négatif, je l’ai dévoré, et une fois commencé, je n’arrivais plus à arrêter de le lire! Amatrice de romance, je vous le recommande vivement!

x

– I N F O R M A T I O N S –

L’auteur: Estelle Maskame     Le prix neuf: 16.90€      Le prix auquel je l’ai eu: 12.68€

L’édition: PKJ

x

– E X T R A I T S –

 

« Je veux savoir qui il est réellement, et non celui qu’il veut me montrer. Il fait semblant, il n’est qu’un acteur. Je veux savoir ce qui se passe en coulisse, quand le spectacle est terminé et que le rideau se baisse. Qui reste-t-il? »

« Je ne veux pas que tout cela soit réel. La réalité ça fait trop mal. »

« Je ne supporte pas son regard, pourtant je ne peux pas détourner les yeux. Sa respiration, plus forte que la pluie, accélère quand il se penche vers moi. Je sais à quoi il pense, et moi aussi j’ai envie de l’embrasser. »

x


Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr