Chronique #8: Harry Potter and the Philosopher’s Stone en VO | Brooke

Heyy ! J’espère que vous allez bien, je vous retrouve pour vous parler d’une lecture que j’ai effectué il y a quelques temps qui est le premier tome d’Harry Potter en VO.


R É S U M É

18034610_1455012371227563_1233161822_n.jpg

Harry Potter has never even heard of Hogwarts when the letters start dropping on the doormat at number four, Privet Drive. Addressed in green ink on yellowish parchment with a purple seal, they are swiftly confiscated by his grisly aunt and uncle. Then, on Harry’s eleventh birthday, a great beetle-eyed giant of a man called Rubeus Hagrid bursts in with some astonishing news: Harry Potter is a wizard, and he has a place at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. An incredible adventure is about to begin! These new editions of the classic and internationally bestselling, multi-award-winning series feature instantly pick-up-able new jackets by Jonny Duddle, with huge child appeal, to bring Harry Potter to the next generation of readers. It’s time to PASS THE MAGIC ON … 

 


 

I N F O R M A T I O N S

Son prix:10€30                    Edition: Bloomsbury                  

c


M O N  A V I S

Je n’avais jamais lu les livres, même en français avant de l’acheter en anglais. J’avais vu tous les films mais il me semblait que c’était important de lire les livres qui sont quand même des classiques.

Seulement, je cherchais au même moment à lire un livre en anglais, je me suis donc dit que ça pouvait être une bonne initiative.

J’ai alors lu ce livre, et je vais donc vous faire partager mon ressenti vis-à-vis de ma lecture.

Tout d’abord, il faut savoir que je n’avais jamais lu un livre en anglais avant celui-ci, et j’ai trouvé que la lecture se fait vraiment facilement. Au début, ce n’est pas facile car on ne peut pas lire aussi facilement un livre dans sa langue maternelle qu’un livre dans une langue qui est étrangère, bien que ça soit une langue commune. Mais petit à petit, on s’y habitue, et il est plus facile de lire le roman avec de moins en moins de difficultés. Il y a quelques mots de vocabulaire qui ne sont pas toujours évidents à comprendre, mais ils reviennent tout de même souvent donc on s’y habitue vite.

De plus, comme j’ai vu les films, je connais l’histoire, les personnages etc, il était donc plus facile du coup de pouvoir lire ce livre.

Au niveau de l’histoire, j’ai apprécié ma lecture, j’avais vraiment aimé les films et j’ai trouvé que la lecture était intéressante aussi, je dirais que les deux se complètent.

Finalement, je recommande vraiment de lire ce livre en anglais si vous en recherchez un, parce que ce n’est pas spécialement compliqué à livre, quel que soit le niveau. Je ne sais pas encore si je continuerai à lire ces livres en anglais, sûrement que oui pour encore quelques tomes, mais à un moment ça deviendra très probablement trop compliqué vers les derniers tomes !

 


E X T R A I T S

« It takes a great deal of bravery to stand up to our enemies, but just as much to stand up to our friends. »


« To have been loved so deeply, even though the person who loved us is gone, will give us some protection forever.»

 

17901958_1450711164991017_1823798820_o.jpg

Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Publicités