CHRONIQUE #58: THE AIR HE BREATHES – BRITTAINY C. CHERRY | HAILEY


 

Hello!

Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique, et je suis vraiment super excitée à l’idée de vous parler d’un roman de Brittainy C. Cherry: The air he breathes! 

Ce roman est le premier roman d’une série: la série The Elements.

Je vous laisse sans plus tarder avec la chronique, je vous souhaite une bonne lecture, et surtout n’hésitez pas à me donner vos avis sur ce livre si vous aussi, vous l’avez lu!


 

« Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes.

C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route.

Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues. »

Résumé disponible sur Babelio.com

 

Je regrette une seule chose avec ce livre: ne pas l’avoir lu avant!

Je suis tellement contente d’avoir pu le découvrir… Ce fut vraiment une lecture que j’ai beaucoup apprécié. 

Tout d’abord, sachez que c’est un livre tellement triste, je n’ai fait que pleurer. J’ai adoré l’histoire, qui est vraiment poignante et touchante. Elle était, pour moi, bien loin des clichés habituels sur le thème de la mort. J’ai ressenti beaucoup d’émotions en lisant ce livre, et je me suis mise beaucoup de fois à la place des personnages.

D’ailleurs, parlons-en, des personnages. Le personnage principal, Elizabeth est bien loin d’être énervante: je l’ai adoré, j’ai adoré sa sensibilité et sa force à combattre son chagrin. Je la trouve vraiment parfaite, et je ne pourrais rien dire de négatif à son propos. Tout comme Tristan, le second personnage principal. Même si lui est légèrement cliché du gars renfermé, lui à ses raisons. Je l’ai beaucoup apprécié également. Pour le personnage d’Emma, je ne vois rien de négatif également, cette petite fille est adorable, tout comme Faye, la meilleure amie d’Elizabeth.

J’ai trouvé la plume de l’auteur absolument incroyable, Brittainy à réussi à m’emporter avec elle tout le long de cette histoire. 

Le seul petit hic pour moi fut la fin, mais de toute façon j’ai toujours du mal avec les fins de tous les livres. Je trouve certains passage du dénouement final un peu tiré par les cheveux, j’ai trouvé que cela a changé l’atmosphère du livre. Mais néanmoins, à la fin du livre je ne pouvais que pleurer de joie. 

Si vous n’avez pas encore lu ce roman, foncez, il vaut réellement le coup d’oeil, puisque pour ma part, je l’ai trouvé incroyable.

 

L’auteur: Brittainy C. Cherry   Le prix neuf poche: 7.60€      

L’édition: Hugo Poche

 

« Je reportais toujours au lendemain. Je pensais que j’avais le temps, mais parfois, le lendemain ne vient jamais et il ne te reste que les souvenirs d’hier. »

*

« Aucune âme sœur ne quitte ce bas monde seule ; elle emmène toujours un morceau de son autre moitié. »

*

« Montre-moi les ombres qui te maintiennent éveillé la nuit. »

 

 


 

nous retrouver (1)nous retrouver

Publicités

Un commentaire sur “CHRONIQUE #58: THE AIR HE BREATHES – BRITTAINY C. CHERRY | HAILEY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s