Chronique #204: The hate U give – Angie Thomas | Hailey

C H R O N I Q U E

❝ The hate U give

Angie Thomas

I N F O R M A T I O N S

Date de publication: 5 avril 2018

Maison d’édition: Nathan

Genre: Young Adult

Prix: 17,95€

R É S U M É

Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

M O N  A V I S

J’avais commencé ce roman il y a un bon moment, en VO mais je l’avais laissé de côté sans aucune raison valable, puisque j’avais déjà lu plus de la moitié et que j’avais adoré ce que j’avais lu. Je l’ai finalement repris courant janvier, en audio, cela m’a permis de me remettre plus facilement dans le bain et de raccrocher les wagons.

J’ai adoré ce roman, il y a dedans tout ce que j’aime. L’histoire en elle même est une très belle histoire, pleine d’espoir mais aussi de lutte. J’ai aimé comment l’auteure a commencé l’histoire et aussi comme elle l’a finis. Tout dans son intégralité était vraiment bien, et très addictif.

Les personnages étaient super attachants, surtout l’héroïne principale, Starr, qui est un personnage très attachant et surtout très courageux. J’ai aimé son développement au fil des pages, elle était incroyable. J’ai adoré aussi sa famille, son quartier, ses amis. L’auteure a, à mon sens, romantisé les choses mais juste ce qu’il fallait pour que l’on arrive toujours a comprendre le but initial du roman. C’était réaliste et le roman a très bien fait passer son message.

J’ai envie de voir le film, mais j’ai peur d’être déçue en comparaison avec le roman que j’ai adoré. Je pense que si je n’avais pas fait une pause de presque un an, il aurait même pu être un énorme coup de coeur.

C I T A T I O N S

« Un jour, papa m’a raconté que tous les hommes noirs portaient en eux la colère de leurs ancêtres. Une colère datant du jour où ls n’avaient pas pu empêcher les esclavagistes de s’en prendre à leur famille. Il m’a dit aussi qu’il n’y a rien de plus dangereux que cette colère quand elle explose. »

*

« On disait qu’on était des Serpentard, Seven et moi, parce que tous les Serpentard étaient riches. Quand on grandit dans un deux pièces de HLM, être riche est la meilleure chose qui puisse arriver à quelqu’un. »

M A  N O T E

16/20

• • •

hauleu

Instagram | Goodreads Livraddict Twitter

3 réflexions sur “Chronique #204: The hate U give – Angie Thomas | Hailey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s