Chronique #37 : The Mortal Instruments : La cité des ténèbres – Cassandra Clare | Brooke

Hey ! J’espère que vous allez bien et que vous préparez l’arrivée de l’automne tranquillement ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du premier tome de The Mortal Instruments de Cassandra Clare.

Capture d’écran 2017-09-21 à 10.26.34.png

R É S U M É

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

I N F O R M A T I O N S

Son prix:18,15€                    Edition: PKJ


M O N  A V I S

J’ai mis énormément de temps à finir ce livre, je l’ai fait traîner pendant plusieurs mois sans arriver à le lire. Je n’en avais pas spécialement envie, pourtant la quatrième de couverture m’attirait vraiment. Je ne savais pas trop comment faire et j’ai eu du mal à rentrer dedans. J’ai pourtant aimé l’histoire en elle-même, ainsi que la plume de Cassandra Clare qui est assez plaisante. Mais j’ai eu un problème avec le fait que ce roman soit écrit à la troisième personne.
Ce n’est pas quelque chose qui me dérange forcément habituellement, mais ici j’ai eu beaucoup de mal à m’y faire, sans vraiment savoir pourquoi. Je m’y suis habituée à la fin mais sur la grande majorité du roman je n’y arrivais pas.
C’est pour cela que ce livre est resté pendant longtemps parmi mes livres commencés, j’étais désespérée puisque j’avais réellement envie de le finir et de voir la suite, surtout que les critiques sont généralement positives donc je ne comprenais pas pourquoi je bloquais tant.
J’ai finalement su en venir à bout, et j’ai eu plusieurs points positifs que j’ai relevé. Tout d’abord, les personnages. J’ai regardé la série Shadowhunters et j’ai réellement détesté Clary dedans. Je ne l’ai pas supportée, et je suis partie avec un à priori dans ma lecture. Finalement, je l’ai beaucoup plus appréciée dans le livre que dans la série. Elle est montrée différemment et là on retrouve l’image d’une fille qui est, selon moi, moins niaise que celle de la série.
J’ai aussi adoré le personnage de Jace, qui a un humour très appréciable et qui est très attachant !
Il en est de même pour Isabelle qui semble ici avoir un côté peste plus relevé que dans la série, mais qui est pour autant appréciable.
J’espère qu’on en saura plus sur elle ainsi que sur Alec dans les prochains tomes car j’aime énormément ces personnages.
Pour ce qui est de l’histoire, cela m’a beaucoup plu. Ce n’est pas trop niais selon moi car la romance n’est pas ce qui prime. On comprend petit à petit ce qu’il se passe en même dans que Clary dans un monde qui lui était inconnu peu de temps auparavant. Il y a des rebondissements qui sont très plaisants et apportent un plus au roman.
Finalement, j’ai apprécié ma lecture malgré le temps que j’ai mis à lire ce premier tome. Je pense que j’arriverai plus aisément à lire les autres tomes, il fallait juste que je sois rentrée dans ma lecture et que je m’y habitue. J’ai donc hâte de lire la suite de cette saga qui promet d’être vraiment agréable à lire je pense, et j’espère vraiment réussir à apprécier les tomes suivants plus que ce premier tome !

E X T R A I T S

«- Alors, tu es tombé amoureux ?
– Malheureusement, chère madame, je reste moi-même mon seul véritable amour.
– Au moins, tu ne risques pas d’être éconduit, Jace Wayland.
– Pas forcément. Je m’envois balader de temps en temps, histoire d’entretenir la flamme.»

«Si tu étais moitié aussi drôle que tu le penses, mon garçon, tu serais encore deux fois plus drôle que tu ne l’es en réalité»

 

Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Publicités

Chronique #23: La face cachée de Margo – John Green | Brooke

Hey ! J’espère que vous allez bien, je vous retrouve aujourd’hui pour vous faire part de mon avis sur ma dernière lecture  qui est La face cachée de Margo de John Green. J’espère que cet article vous plaira !

18816661_1498113233584143_1789671113_n

R É S U M É


Margo Roth Speigelman, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s’introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l’entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit.

Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo n’apparaît pas au lycée, elle a disparu. Quentin saura-t-il décrypter les indices qu’elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s’en rapproche, plus Margo semble lui échapper…

I N F O R M A T I O N S

Son prix:15,90€                    Edition: Gallimard                  

M O N  A V I S

J’avais acheté il y a environ 2 ans de ça La face cachée de Margo, et j’avais commencé à le lire. Je ne l’avais pas beaucoup aimé et j’avais donc décidé de l’abandonner.

Il y a quelques jours, j’ai décidé de le reprendre et de lui laisser une seconde chance, en espérant que la suite me plaise plus que le début.

Je dois dire que je regrette de l’avoir repris et que j’aurai du l’abandonner pour de bon et me concentrer sur une autre lecture. Je me suis vraiment ennuyée en lisant ce livre, il ne m’a pas plu du tout.

Pour ce qui est de l’intrigue, j’ai trouvé que la disparition de Margo et le fait qu’elle ait laissé des indices aurait pu être une super idée et aurait vraiment pu me plaire, seulement ici je n’ai pas réussi à accrocher, j’ai trouvé que ça tournait en rond, et c’est vraiment ce qui a fait que je me suis ennuyée en lisant ce livre.

Par ailleurs, je n’ai pas vraiment apprécié les personnages non plus, entre Margo qui a une attitude, selon moi, plutôt déplaisante (bien que le fait que Margo soit mystérieuse est annoncée dès le début du roman) et que je trouve même égoïste.

Quant à Quentin, je ne comprends pas vraiment son engouement et le fait qu’il soit prêt à remuer terres et mers pour retrouver Margo.

Les personnages de Radar et Angela m’ont assez plu cependant, bien qu’ils n’aient pas une importance phare dans le roman, ils sont selon moi assez attachants et même drôle.

Pour finir, je pense que ce roman peut tout de même plaire à ceux qui cherchent quelque chose de léger à lire, seulement j’ai personnellement eu beaucoup de mal à rentrer dans ce roman et à le terminer.

 

E X T R A I T S


« Il m’a toujours semblé ridicule qu’on puisse avoir envie de sortir avec quelqu’un sous prétexte qu’il était beau. Ce serait comme choisir ses céréales en fonction de la couleur et non du goût. »

«[…] le départ n’a vraiment de valeur, que si l’on quitte quelque chose d’important, quelque chose qui vous est cher. Arracher la vie par les racines. Mais on n’y parvient qu’une fois poussées les racines de sa vie. »

 

margo.jpg

Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Chronique #13: Le Magicien d’Oz – Lyman Frank Baum | Hailey

Bonjour!

En ce dimanche, je vous retrouve pour une nouvelle chronique, sur un livre que je voulais lire depuis un long moment!

Encore une fois, je vous retrouve avec un classique, mais en ce moment, c’est vraiment ce qui me donne le plus envie!

Je vous souhaite une bonne lecture.

c

17408532_1899838023621701_686137854_o

c


c

R É S U M É

c

Il y a eu un cyclone inouï, la petite Dorothée et son chien Toto ont été emportés dans un grand tourbillon, et les voici qui atterrissent… au féerique pays d’Oz ! Dorothée n’a cependant qu’un désir – et Toto aussi : rentrer chez eux, dans leur cher Kansas. Or, ce voeu, seul le Grand Magicien peut l’exaucer, et il demeure loin, très loin, dans la Cité d’Emeraude. Alors ils partent, courageux et confiants, et bientôt ils ont trois compagnons de route et d’espoir : un épouvantail qui aspire à devenir intelligent, un bûcheron-en-fer-blanc qui veut un coeur capable d’aimer, un lion timide qui rêve d’être un héros… Le magicien d’Oz dira-t-il oui à ces requêtes ? D’ici là, que de ravins et de prés maléfiques à traverser avant d’atteindre la Cité d’Emeraude ! Que de sorcières à combattre !

c


c

M O N   A V I S

c

J’ai trouvé ce bouquin très bien, très rapide, sans prise de tête. Je l’ai lu en deux jours, et ces nombreux chapitres sont très courts ce qui permet de faire beaucoup de pauses, ou, de voir le livre avancer plus vite.

C’est vraiment un classique que j’adore, un incontournable pour ma part. Je n’ai pas grand chose a rajouter, puisque le livre parle de lui même et je pense sincèrement qu’il n’y a pas besoin de longues chroniques pour avoir envie de lire ce merveilleux bouquin.

C’est un merveilleux récit d’aventure, indémodable, inévitable. Le point de vue d’un enfant innocent donne une allure très douce à ce roman…

c


c

I N F O R M A T I O N S

c

L’auteur: Lyman Frank Baum     Le prix neuf: 4,50€      Le prix auquel je l’ai eu: 0€33

L’édition: Le livre de poche.

c


c

E X T R A I T S 

c

« Dans les pays civilisés, je crois qu’il ne reste plus aucune sorcière, ni aucun magicien, ni aucune enchanteresse, ni le moindre enchanteur. Mais, vois-tu, le pays d’Oz n’a jamais été civilisé parce que nous sommes coupés du reste du monde. Voilà pourquoi nous avons encore parmi nous des sorcières et des magiciens. »

« Même quand notre patrie est morne et grise, nous autres les êtres de chair et de sang nous préférons y vivre plutôt que dans le plus beau des pays étrangers. »

« – Et mon cœur? demanda le Bûcheron de Fer-Blanc.
– Je pense que tu as tord de vouloir un cœur, répondit Oz. C’est ce qui rend malheureux la plupart des gens. Si seulement tu savais la chance que tu as d’en être privé. »

c

17453385_1899833893622114_1168954704_o

 

Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Chronique #10: Tomorrow tome 1 – John Marsden | Hailey

Bonjour à tous!

Il y a quelques temps, j’avais posté un article nouveautés vide grenier (disponible ici!) où je vous avez présenté deux livres d’une série de livres: Tomorrow! Ce livre m’a énormément intriguée à première vue…

Mais il m’a énormément surprise, et a répondu à mes attentes! Sans plus tarder je vous laisse avec mon avis complet!

17148813_1409356495793151_2076338245_o

x


x

R É S U M É

x

Ils sont sept. Sept, partis chercher l’aventure dans un endroit nommé Hell. Sept, qui ignoraient que le véritable enfer, ils le trouveraient à leur retour. Ce que découvrent Ellie et ses amis en rentrant chez eux, ce n’est pas la monotonie du quotidien. C’est la guerre. Une guerre éclair qui a tout ravagé en leur absence. Parents, amis, voisins, il n’y a plus personne. Reste-t-il un survivant ?Y a-t-il une explication ? Ils sont sept. Sept à prendre les armes. Sans connaître leur ennemi. Sans savoir à quoi ressemblera demain. Car leur futur n’a pas d’avenir.

x


x

M O N  A V I S

w

C’est un très très bon livre, que j’ai dévoré en seulement 3 jours. Tomorrow est une trilogie, et j’ai également le numéro deux, que je ne vais pas tarder à commencer.

Comment dire, les personnages sont attachants, on a beaucoup de détails, réflexions sur eux, on arrive facilement à avoir une image précise d’eux dans notre tête. Ils sont vraiment variés (pas seulement beau et très intelligent): c’est vraiment 7 personnages très nuancés, 7 adolescents très différents, il y a de quoi faire. Même la personnage principale est interessante et pas forcément barbante comme dans beaucoup de livres (ou même séries).

Ce n’est pas seulement un roman d’amour, d’aventure, de survie: c’est tout à la fois; il est parfaitement bien dosé, il n’y a pas une seconde d’ennuie. L’intrigue est très vite placée: ce livre est (de mon ressenti) composé de trois parties. La première, tout se passe bien, on introduit légèrement les personnages, leur situation, qui ils sont à la base. On plante aussi le décors: « Hell » un endroit reculé du monde, un endroit parfait pour le camping. La deuxième partie, ils comprennent ce qu’il se passe, et organisent leur vie comme ils peuvent, tandis que la troisième partie, les personnages ne sont plus les mêmes, ils évoluent dans un monde complètement différent et changent.

Au niveau de l’écriture, c’est très simple, on comprend tout très vite et surtout on ne se prend pas la tête. Il est très très bien organisé et on a envie d’une seule chose après chaque fin de chapitre, c’est de savoir la suite. Pour l’intrigue, l’histoire en elle même, il y a pas mal de suspens, et on n’arrive pas forcément à deviner ce qu’il se passera après, on stresse avec les personnages, on a envie d’en savoir plus. Jusqu’au dernier chapitre il y a des rebondissements, et pas forcément positifs.

Je vais bientôt me lancer dans le prochain tome (une fois que je me serai procurer le dernier) et je vous en dirai des nouvelles (même si j’espère qu’il sera tout aussi génial que le premier!).

Je conseille ce livre à 300% aux amateurs de dystopies.

w


w

E X T R A I T S 

w

« Pourquoi faut-il toujours que tu te poses toutes ces questions métaphysiques ! Nous ne savons même pas e qui arrivera demain. Tu peux rester les fesses sur ce tronc toute la journée à te triturer les méninges, tu n’en sauras pas plus quand la nuit viendra. Des supputations, c’est tout ce que tu auras. Mais dans l’intervalle, tu n’auras rien fait, tu n’auras pas vécu, parce que tu auras été trop occupée à réfléchir à tout. »

s

« Il y a ceux qui se réveillent vite et ceux qui se réveillent lentement. Moi, j’appartiens à la catégorie de ceux qui se réveillent morts. »

w

« Décidément, l’enfer ne dépend pas du lieu où l’on se trouve, mais des gens qui nous entourent. L’enfer, c’est les autres. Je commençais peut-être à comprendre le sens de cette phrase. »

d


w

I N F O R M A T I O N S

w

L’auteur: John Marsden.      Le prix: 14euros.      L’édition: Hachette.

Capture d’écran 2017-04-13 à 16.34.19.png


Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr