Chronique #221 : Daisy Jones & The Six – Taylor Jenkins Reid

C H R O N I Q U E

❝ Daisy Jones & The Six

Taylor Jenkins Reid

I N F O R M A T I O N S

Date de publication: 18 juin 2019

Maison d’édition: Charleston

Genre: Drame

Nombre de pages: 411

Tome: One shot

Prix: 22,50€

R É S U M É

L’envoûtante épopée d’un groupe de rock fictif dans les années 70.

Daisy Jones et The Six… le groupe de rock le plus mythique de tous les temps. De leurs débuts dans les bars miteux d’un Sunset Strip écrasé de soleil californien à la gloire, leur histoire est celle d’une ascension fulgurante. C’est aussi celle de Daisy Jones, l’icône ultime. Mais le 12 juillet 1979, après le plus mémorable des concerts, le groupe a éclaté. Personne n’a jamais su pourquoi… Jusqu’à aujourd’hui. Musiciens, fans, managers, amants, gardiens d’immeubles, ils ont tous été les témoins de cette histoire… Mais quarante ans plus tard, chacun a sa propre version de la vérité.

M O N  A V I S

Et voilà, mon premier livre lu depuis des mois ! Je vous mentirais si je ne vous disais pas que j’ai eu pas mal de pression pour trouver LE livre qui allait me refaire prendre goût à la lecture, et je suis tombée sur celui-ci un peu hasard. J’en avais pas mal entendu parler sur toute la blogosphère, et j’étais vraiment très tentée mais je m’étais toujours dit que je le lirais en VO . Finalement, quand je l’ai vu en poche, je me suis dit : pourquoi pas. Et quelle excellente décision ! Je ne vous en dit pas plus (même si je pense que vous êtes spoilé à ce stade), et je vous en parle tout de suite plus en détails. Je m’excuse d’avance si c’est un peu brouillon, mais c’est compliqué pour moi de rédiger cette chronique il y a tant de choses à dire !

J’avoue que j’ai eu un peu de mal à me plonger dedans entièrement, pas à cause du roman, mais à cause du fait que je n’étais plus trop habituée à lire, depuis le temps. J’ai donc mis un peu de temps à m’intégrer à l’univers, mais une fois que c’était fait… c’était vraiment fait. En fait, il y a quelque chose avec Daisy Jones and the Six que je ne pourrais pas vous expliquer, à moins que vous l’ayez vous-même lu. Je trouve que l’auteure a fait un super travail pour que ça soit possible d’avoir l’impression que ce groupe ait vraiment existé. Sincèrement, je pouvais presque entendre les musiques dans ma tête, sans qu’elles existent, et me croire à leurs concerts, sans qu’ils n’aient jamais vraiment eu lieu. Je n’ai jamais eu autant d’images dans ma tête en lisant un livre, ou du moins ça ne m’a pas autant marquée.

Je pourrais vraiment vous parler pendant très longtemps de ce livre, et de tous les aspects. Je pourrais vous donner mon avis sur chacun des personnages, mais que vous dire mis à part qu’ils sont extrêmement bien construits par l’auteure, non seulement par leur histoire, mais aussi par leur façon de parler dans les interviews. Ils ont chacun une identité bien précise, et même s’ils sont nombreux, j’ai tout de suite su les discerner les uns des autres (ce qui est habituellement quelque chose que je mets du temps à faire). J’ai d’ailleurs adoré le système d’interview, j’avais un peu peur de justement ne pas apprécier du ttout ce roman à cause de ça, et je pense que c’est aussi un peu à cause de ça que j’ai eu du mal à me lancer dans le roman au début, mauis finalement je suis totalement fan de ce concept.

Concernant la plume de l’auteure, je pense que vous l’aurez compris mais je suis tombée sur le charme. J’aurais bien aimé lire ce roman en anglais pour la découvrir dans sa version originale, mais la VF reste géniale. Elle a su rendre son roman ultra addictif, on a vraiment envie de savoir ce qu’il va se passer, et de découvrir la fin. Mais en même temps, c’est tellement bien qu’on ne veut pas que ça se finisse.

Je ne peux que vous recommander ce roman, si vous ne l’avez pas lu, franchement foncez. Je ne sais pas si j’aurais pu choisir un meilleur livre pour reprendre la lecture, je n’ai pas du tout été déçue. Pourtant, après avoir vu tous les avis j’en attendais vraiment beaucoup. Je foncerai sans hésiter vers d’autres livres de l’auteure, et j’ai vraiment hâte de les découvrir !

C I T A T I O N S

« Un tas d’adolescentes voulaient être comme moi à la fin des années 1970. J’en étais tout à fait consciente. Mais si les gens croyaient que j’avais tout, c’était uniquement parce que j’avais toutes les choses qu’on pouvait voir.
Pour le reste, je n’avais rien du tout. »

*

« Et c’est ce qu’on cherche dans l’art, pas vrai ? Quand quelqu’un met le doigt sur quelque chose qui vit en nous. Quand un artiste prend un morceau de notre cœur et nous le montre, comme s’il nous présentait à une partie de nous-même. »

M A  N O T E

18/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s