Chronique #157: Mon coloc, mes désirs & moi – Lena Jung + Q&A AVEC L’AUTEURE | Hailey

❝ Mon coloc, mes désirs & moi 

Lena Jung

Date de publication: 31 janvier 2019

Maison d’édition: Editions Addictives

Collection: Luv

Genre: Romance

Nombre de pages: 288

Tome: One shot

Prix: 14,90€

Craquer pour son coloc ? Désastre assuré ! Si vous m’aviez dit, il y a quelques mois, que j’allais intégrer l’école de mes rêves, dans la ville de mes rêves, où habite justement ma meilleure amie, je ne vous aurais pas cru. Et pourtant ! Je suis bien là, à l’orée de ma vie, prête à affronter mon destin. Alors quand j’ai trouvé la parfaite annonce du plus parfait des apparts, je n’ai pas hésité une seconde. Et quand la colocataire prévue s’est transformée en un séduisant mâle du nom d’Andreas, ni une ni deux j’ai fait mes valises. Andreas, capitaine de navire le jour qui hante mes plus beaux rêves la nuit… Réussirai-je à respecter la règle n° 1 de toute colocation : ne pas craquer sur son coloc ?

Une petite comédie romantique sans prise de tête, cela vous tente? Alors foncez acheter le tout nouveau roman des Éditions Addictives, promis, vous ne serez pas déçu!

Cette romance fonctionne extrêmement bien, à deux mille pour cent même. L’histoire est toute simple, mais le charme ne peut qu’opérer. Loretta, une française qui va entamer la suite de ses études de photographie en Allemagne connaît quelques différends avec sa belle mère. Elle se retrouve à devoir chercher une colocation d’urgence… Et elle tombe sur la colocation parfaite mais… Et oui, il y a toujours un mais!

Cette histoire et fraîche, drôle, et je n’ai pu que m’attacher aux personnages. Lori est douce, drôle (assez maladroite d’ailleurs) mais surtout sincère. Quant au personnage masculin, Andreas, je le qualifierais de différent. Il a des centres d’intérêt assez différents comparé au autres hommes que l’on peut croiser dans les romances. Alors certes, il est légèrement cliché parfois (peut-être parce qu’il est trop parfait, et c’est très étrange de trouver des hommes parfaits de nos jours…Non?) mais il est aussi mystérieux. J’ai beaucoup aimé découvrir les deux personnages principaux et de les voir évoluer ensemble. J’ai trouvé leurs relation très attendrissante et complètement saine.

Les personnages secondaires, comme la soeur d’Andreas ou encore la meilleure amie de Loretta sont tous assez différents mais hauts en couleur. Je les ai beaucoup appréciés, ils sont tous bien loin des personnages toxiques et négatifs des romances classiques, et cela fait beaucoup de bien.

En plus de l’histoire et de nos personnages, Lena Jung écrit vraiment très bien, c’est très simple et cela se lit tout seul. C’est addictif et rempli d’amour. Les paysages sont vraiment très bien décrits, j’ai eu l’impression de voyager à travers cette histoire, et c’est vraiment facile de s’imaginer avec nos personnages.

Pour conclure, je vous recommande vraiment ce roman si vous souhaitez passer un moment agréable. En prime, il y a même une « mini-enquête » pendant quelques chapitres, de quoi happer un peu plus notre envie de tourner les pages encore plus vite!

« Julia rit, et je ne sais pas comment je dois le prendre. Peut-être que j’ai vraiment forcé depuis mon embauche. Et cette fameuse fois où je l’ai rencontrée et qu’elle a découvert la galette à l’andouillette ? Je le reconnais, mes horaires de travail et ma proximité avec la bouffe bretonne ont ensuite peu à peu fini par avoir raison de mon équilibre alimentaire varié et de ma motivation à cuisiner. Aujourd’hui, je donnerais n’importe quoi pour avoir les abdos de Julia… Et elle se plaint ! »

Je remercie une nouvelle fois Lena Jung d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, ainsi qu’aux Éditions Addictives pour m’avoir permis de poser mes questions à l’auteure!

1- La première chose que nous remarquons quand nous lisons votre roman est la localisation. Pourquoi avoir choisi l’Allemagne, et tout spécialement Hambourg ?

C’est vrai que le lieu où se déroule cette histoire peut surprendre : l’Allemagne n’est peut-être pas la première destination que l’on ferait rimer avec romantisme… Et pourtant, c’est la ville de Hambourg qui m’a avant tout inspirée pour écrire cette histoire. Je m’y suis installée il y a deux ans et demi maintenant ; je connaissais alors très peu la ville et j’en suis peu à peu tombée amoureuse ! À mon arrivée ici, tout m’inspirait : mes promenades, mon quartier (je vis près de ces petites maisons flottantes sur le canal, où vivent le père et la belle-mère de Loretta dans le roman), les gens que j’ai rencontrés…

Je me suis en quelque sorte lancé le défi d’écrire une histoire d’amour qui serait indissociable de l’endroit dans laquelle elle se déroule, et qui donnerait envie de découvrir cette belle ville. Je ne savais pas si cette particularité géographique allait séduire ou non les lectrices, mais si j’en crois les avis, cela change des romances qui se déroulent aux États-Unis 😉

2- Concernant les personnages, on se doute que l’élément d’Andreas est l’eau, sous quel élément placeriez-vous Loretta ? Et pourquoi ?

Le feu pourrait être l’élément qui caractérise Loretta. Elle a beaucoup d’énergie, a toujours des milliards de projets, elle est assez fonceuse et déterminée quand elle a une idée en tête. Elle me fait penser à un volcan : elle peut parfois paraître calme en apparence dans ses relations avec Andreas, mais à l’intérieur, elle bout : elle fourmille de questions, et secrètement, de désir. Elle sait aussi garder beaucoup de choses pour elle, ses doutes et ses peines, jusqu’au jour où elle explose ! C’est ce qui arrive le jour où elle se dispute avec Andreas…

3- Loretta est un personnage principal drôle, elle est aussi attachante et très gaffeuse. Vous êtes-vous inspirée de quelqu’un en particulier pour la créer, ou est-elle le fruit complet de votre imagination ?

Si Maike, sa meilleure amie, est inspirée d’une Allemande joyeusement excentrique que j’ai bel et bien rencontrée en chair et en os, Loretta, quant à elle, est le fruit de mon imagination. Mais probablement que derrière ses réactions, on retrouve aussi un peu des miennes, même si je ne suis pas aussi gaffeuse ! J’espère que de nombreuses lectrices se reconnaîtront un peu en elle : je voudrais qu’elles puissent s’identifier avec ce personnage et s’imaginer un jour peut-être rencontrer leur propre Andreas. 

4- Et pour Andreas ? Avez-vous vous aussi un rapport particulier à la mer ?

Ce personnage s’est imposé à moi dès le début. Les « gens du Nord » sont parfois un peu secrets et se livrent peu. Au premier abord, ils peuvent paraître un brin froids et distants, mais une fois que l’on a gagné leur amitié, on découvre une tout autre facette, chaleureuse et bienveillante. Andreas est donc à l’opposé du séducteur arrogant et sûr de lui que l’on retrouve parfois dans les romances, mais son côté mystérieux et réservé est selon moi ce qui fait tout son charme.

Et oui, on ne peut rien vous cacher : j’ai effectivement moi aussi une grande passion pour la mer et les bateaux, ce qui m’a valu de lire dans ma jeunesse beaucoup de romans et de légendes de pirates, de naufrages et d’îles désertes ! C’est probablement de là que vient également mon intérêt pour le port de Hambourg, l’Islande et le Titanic

5- Si vous deviez recommander une destination de vacances entre l’Auvergne, Hambourg et Sylt, laquelle choisiriez-vous ?

Les trois sont de très bonnes destinations de vacances, et tout dépend bien sûr des préférences de chacun entre la montagne, la ville et la mer. Mais ma destination coup de cœur reste définitivement Sylt : je n’aurais jamais imaginé être autant dépaysée en Allemagne du nord. Pour celles et ceux qui, comme Andreas et Loretta, sont passionnés par l’océan et la photographie, c’est un petit coin de paradis !

• • •

hauleu

Instagram | Goodreads Livraddict Twitter

Une réflexion sur “Chronique #157: Mon coloc, mes désirs & moi – Lena Jung + Q&A AVEC L’AUTEURE | Hailey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s