Chronique #155 : L’île de l’oubli, tome 1 – Melissa de La Cruz | Hailey (#31REVIEWSMONTH)

L’île de l’oubli 

Melissa de La Cruz

Date de publication : 1 juillet 2015

Maison d’édition : Hachette Romans

Prix : 15,90€

R É S U M É

Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d’Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?

M O N  A V I S

Je voyais depuis pas mal de temps la bande-annonce du film, et honnêtement cela me donnait vraiment très très envie. Mais comme très souvent, je voulais lire les livres avant de me jeter corps et âme dans l’adaption.

J’ai été plus qu’heureuse de découvrir ce roman dans un magasin d’occasion, pour un peu moins de trois euros, et je l’ai lu très peu de temps après son achat. Le premier point qui me semble le plus important est l’écriture de l’auteure: je sais que beaucoup beaucoup de gens aiment son écriture, ce fut aussi le cas avec moi, et j’ai lu ce roman à une vitesse folle (c’est certainement un des romans que j’ai lu le plus rapidement). L’écriture est simple puisqu’il s’agit d’un roman jeunesse et cela se laisse donc lire très vite, et ce fut une lecture agréable de part ce point.

J’ai adoré l’univers créé par cette dernière: un univers un peu dark dans un monde magique de compte de fées. Les personnages que l’ont suit sont tous des descendants des vilains (ou de princesses) que l’on connaît tous comme Maléfique ou encore Cruella. L’auteure a su créer des nouveaux personnages en fonction du caractère des parents tout en restant originale. Les enfants ne sont pas des copiés collés comme on pourrait le croire.

L’histoire a mis quelques chapitres à se mettre en place, et le speech reste assez basique. Mais néanmoins c’était une lecture très sympa. J’aurais aimé quelques chapitres de plus, mais cela ne fait rien et me donne envie de lire la suite.

Pour conclure, ce fut une très bonne lecture globalement, même si cela reste très jeunesse et banal. Les personnages sont néanmoins délicieux (peut-on caractériser des personnages comme tel?) et drôles, quant à l’écriture de Melissa de La Cruz, ce fut un régal!

C I T A T I O N S

« Ils ne vivaient donc pas forcément heureux, mais avaient beaucoup d’enfants. »

*

« Ils chantèrent et rirent à tel point que Mal se demanda si ce n’était pas ça le bonheur. Parce que les quatre n’étaient peut-être pas amis, mais ils n’en étaient plus très loin. »

• • •

hauleu

Instagram | Goodreads Livraddict | Twitter

3 réflexions sur “Chronique #155 : L’île de l’oubli, tome 1 – Melissa de La Cruz | Hailey (#31REVIEWSMONTH)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s