Chronique #147 : Mortal Engines, tome 1 – Philip Reeve | Hailey (#31REVIEWSMONTH)

Mortal Engines

Tome 1 – Philip Reeve

Date de publication : 8 novembre 2018

Maison d’édition : Gallimard Jeunesse

Prix : 16€

R É S U M É

Un monde apocalyptique où des villes sur roues s’entre-dévorent pour survivre : le premier volet d’une grande saga.Quelques instants après leur tumultueuse rencontre sur Londres, Tom Natsworthy, l’apprenti historien, et Hester Shaw, une rebelle assoiffée de vengeance, sont éjectés de l’immense locomopole. Les deux jeunes gens se retrouvent seuls, dans un no man’s land, entre les villes affamées.

M O N  A V I S

J’ai beaucoup apprécié ce roman, même si il y a eu certains petits points qui m’ont un peu dérangée.

Premièrement, j’ai lu ce roman très rapidement, car je voulais aller le voir au cinéma, et j’ai finalement réussi à le lire en 2 petits jours donc je suis plutôt contente de moi!

Pour commencer, j’ai beaucoup accroché avec l’histoire: elle est constituée d’un plot principal mais aussi de pas mal de petites aventures qui arrivent à nos héros, ce que j’ai trouvé vraiment sympa et cela permet de ne pas s’ennuyer. L’enchaînement des péripéties est bien coordonné ce qui donne au livre un certain rythme qui a été pour moi très efficace.

Pour l’univers, j’ai adoré. C’était très original même si cela m’a fait pensé par exemple à La Terre Brûlée ou à d’autres paysages de dystopies. Mais les termes, les engins, et les classes sociales sont très bien définis même si j’avoue avoir été un peu perdue au début!

Ce qui m’a fait autant apprécier ce roman en plus de l’univers et de l’intrigue a été les personnages: j’ai eu un réel coup de cœur pour les personnages, ce qui reste très rare pour moi. J’ai été très triste à la fin… mais no spoil! Je me suis beaucoup attachée à eux et à leurs caractères. C’était vraiment sympa d’alterner les points de vues à chaque chapitre pour nous permettre de jouer sur deux tableaux durant le déroulement de l’histoire.

Ce qui m’a vraiment dérangée, au contraire, a été la plume de l’auteur, avec laquelle je n’ai pas su vraiment accrocher. Mais ce n’est pas vraiment grave puisque tout le reste à été réussi.

Pour conclure, je dirais simplement que ce premier tome a eu un excellent effet sur moi,, et que ma lecture a été appréciée à sa juste valeur! Si je devais recommander ce roman à un type de personne, je pense que je le recommanderais aux fan de saga comme Ash Princess (pour le côté univers intéressant), aux fans de la saga À la croisée des Monde (pour le côté des péripéties à gogo) et pour finir, aux mordus des sagas comme Le Labyrinthe pour les personnages et leur développement!

C I T A T I O N S

«C’était un après-midi de printemps sombre et venteux, et Londres cavalait après une bourgade minière – spécialisée dans l’extraction de sel – sur le lit asséché de l’ancienne mer du Nord. Fut un temps où la locomopole ne se serait pas souciée d’aussi maigres proies. Elle s’était, en des jours meilleurs, nourries de villes bien plus conséquentes que celle-ci, semant la terreur des confins septentrionaux du Cryodésert jusqu’aux rives de la Méditerranée.»

« Glissant la main dans son manteau, la fille au foulard déclara :
– Moi j’ai quelque chose pour vous Thaddeus Valentine. 
Elle avait parlé tout bas, mais Katherine et Tom l’entendirent. Ils se tournèrent vers elle au moment où elle bondissait en brandissant un grand couteau à la lame effilée. »

• • •

hauleu

Instagram | Goodreads Livraddict | Twitter

Une réflexion sur “Chronique #147 : Mortal Engines, tome 1 – Philip Reeve | Hailey (#31REVIEWSMONTH)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s