Chronique #138 : Orion tome 1 – Battista Tarantini | Brooke ( #31REVIEWSMONTH )

Orion tome 1

Battista Tarantini

Date de publication : 3 janvier 2019

Maison d’édition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Prix : 17€

Nombre de pages : 340

Résumé

NE TOMBE PAS AMOUREUSE DU DIABLE, LEO…

Première danseuse de la compagnie, premier rôle dans un ballet, Leo Kats est sur le point d’atteindre le sommet de sa jeune carrière : elle sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. Les années de travail, intenses et douloureuses, ont porté leurs fruits, mais la jeune femme est fébrile et encore trop peu confiante à l’aube de sa consécration. 

Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite au Temple, l’école de danse de la compagnie, pour y créer un ballet irrévérencieux. Dès la première seconde, Orion veut Leo, lumineuse, parfaite et docile. Un combat s’engage. Obsédé par la jeune femme, Orion tente de la convaincre de danser pour lui afin de mener à bien d’obscurs projets.


Mon avis

Je viens de finir ce roman et je ne sais pas si écrire mon avis à chaud est la meilleure idée, mais c’est parti ! Déjà, il faut savoir que j’avais très envie de lire ce roman à partir du moment où sa sortie a été annoncée : la couverture est magnifique déjà, vraiment. Le résumé était ultra tentant, intriguant et je savais d’avance que ça allait me plaire. Je vous explique donc mon avis détaillé sur ce roman, et je m’excuse d’avance si c’est un peu brouillon et long mais c’est très compliqué de chroniquer un roman aussi spécial ! Je remercie les éditions Hugo Roman de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Tout d’abord, il faut savoir que j’adore l’univers de la danse classique. Je trouve cet univers très beau et intéressant, donc j’adore les films, livres qui traitent de ce sujet. Et je trouve qu’il est traité à merveille dans ce roman. Déjà, je pense que si vous détestez à 100% l’univers de la danse classique ce roman risque de ne pas vous plaire. Si vous ne vous y connaissez pas trop dans ce domaine, ça peut au contraire vous plaire et vous permettre de découvrir cet univers qui n’est pas du tout facile. En effet, on le voit, notamment du point de vue de Leo : c’est un univers dur et intransigeant, où l’important est de faire ce qui doit être fait, peu importe les souffrances. Tout doit être parfait, et c’est ce que Leo souhaite être : parfaite. Et elle semble l’être, aux premiers abords, une danseuse parfaite qui se donne à 100% dans ce qu’elle fait. J’avoue avoir du mal avec ce type de personnage, donc au début elle m’a vraiment agacée. Au final, son développement m’a beaucoup intéressée et Battista Tarantini a su la rendre très intéressante.

En effet, Orion arrive pour chambouler tout l’univers de Leo. Cela correspondrait presque à la rencontre entre un ange et un démon. Et si ça pourrait être complémentaire, j’ai trouvé cette relation horrible. Ce n’est pas caché, et je n’ai pas vraiment l’impression que l’auteure cherche à nous faire aimer cette relation au sens propre du terme. J’ai trouvé que les personnages étaient toxiques l’un pour l’autre, que leur relation ne fait que les tirer vers le bas et c’est pour cette raison que je ne les apprécie pas ensemble, pour l’instant du moins. Mais on verra comment ça évoluera par la suite !

J’avoue qu’au début j’ai eu un peu de mal avec la plume de l’auteure, car elle est originale et que je n’y suis pas habituée. Mais petit à petit, je m’y suis habituée, et au final je l’ai même adoré ! Les mots sont très bien choisis, et c’est très beau et poétique. Je ne sais pas si ce roman aurait eu cet effet avec une autre plume. Un petit détail que je trouve très intéressant : le roman est découpé comme un ballet, et cela m’a beaucoup plu (même si ça ne change rien au roman en lui-même).

Je ne peux pas dire que ce roman est un coup de cœur, car j’attends de voir ce que le tome 2 nous réserve pour pouvoir affirmer cela. Mais en tout cas, je ne suis pas déçue, et j’ai adoré l’univers de ce roman, ainsi que l’atmosphère. J’espère pouvoir découvrir un peu plus les personnages dans le second tome, puisqu’ils peuvent être bien plus développés selon moi. 

Finalement, vous l’aurez sûrement compris, je vous recommande totalement de lire ce roman pour vous faire votre opinion sur ce magnifique roman. En attendant, j’ai trop hâte de lire la suite puisque l’auteure nous donne vraiment envie de la lire !

 

 

 

 


Citations

« De la démence, de l’ivresse…  Les ténébres ! Je ne comprends rien ! On se croirait dans un ballet ! On n’est pas dans un foutu ballet, Orion. »

« Je ne suis plus Nikiya, l’ombre sublime, ni Perséphone, la fiancée du diable ; aucun costume ne peut dissimuler la fille entravée, frigide, peureuse que je redeviens en un éclair. »


Brooke

Instagram | Twitter | Goodreads Livraddict

3 réflexions sur “Chronique #138 : Orion tome 1 – Battista Tarantini | Brooke ( #31REVIEWSMONTH )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s