Chronique #133 : Boys band killeuses – Goldy Moldavsky | Brooke ( #31REVIEWSMONTH )

Boys band killeuses

Goldy Moldavsky

Date de publication : 8 mars 2018

Maison d’édition : La martinière jeunesse

Prix : 16,50€


Résumé

En réservant une chambre dans le même hôtel que les Ruperts, elles espéraient seulement se rapprocher de leurs chanteurs préférés. Peut-être même leur parler… Elles n’avaient pas projeté d’enlever l’un d’entre eux. Surtout pas le moins sexy des quatre…
Pourtant, il était là, attaché à une chaise, à leur merci. Elles avaient la clé de sa suite… Son téléphone… Ses secrets… Le rêve absolu de toute fan !
Et si, pour une fois, elles cessaient d’être de gentilles filles bien sages ?


Mon avis

J’ai été très attirée par le résumé de ce roman, j’aime beaucoup les histoires avec des stars donc ça m’a forcément donné envie de le lire, sans en attendre trop non plus.

Du coup, ça a été à la hauteur de ce à quoi je m’attendais : une lecture rapide, sans trop de prise de tête, pas trop marquante mais tout de même sympa. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’histoire nous est racontées, j’étais vraiment totalement immiscée dans le roman !

Tout d’abord, j’ai vraiment beaucoup aimé le personnage principal qui nous raconte toute son aventure avec ses amies. Leur obsession pour les Ruperts est complètement folle, elles sont hystériques et j’ai trouvé ça assez fou de les suivre dans leur aventure.

Elles se retrouvent dans une situation complètement loufoque, improbable, et l’auteure tourne ceci avec beaucoup d’humour. On ne comprend pas vraiment ce qu’il se passe ni comment autant de situations incroyables peuvent arriver (je ne vous en dis pas plus au risque de vous spoiler), mais ça arrive, et ça m’a personnellement assez choquée. Je me demandais sans cesse comment ça allait évoluer.

J’ai été assez étonnée par la fin, je pense que l’auteure l’a bien tournée mais j’avoue avoir été un peu déçue de ne pas voir certains points s’arranger (encore une fois, je ne veux pas vous spoiler). Cependant, j’ai trouvé cette fin assez originale du coup.

Pour conclure, c’est un roman vraiment sympa que j’ai lu assez rapidement. Je vous recommande totalement ce young adult, si vous ne voulez pas lire une lecture très marquante mais tout de même agréable à lire !

 

 

 

 


Citations

« Pomme était issue de cette scandaleuse ode à la richesse et à la vanité qu’est Greenwitch, Connecticut. Elle y avait grandi après que ses parents -un couple âgé et charitable- l’avaient adoptée dans un orphelinat de Pékin quand elle avait un an. On racontait qu’ils visitaient l’orphelinat quand ils avaient repéré le bébé, le plus poupin qu’ils n’aient jamais vu, croquer un fruit près d’une poubelle. Je vous laisse deviner quel fruit. Et vous n’avez droit qu’à une seule réponse. »




Brooke

Instagram | Twitter | Goodreads Livraddict

Une réflexion sur “Chronique #133 : Boys band killeuses – Goldy Moldavsky | Brooke ( #31REVIEWSMONTH )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s