Chronique #131 : La princesse de papier (Les Héritiers tome 1) – Erin Watt | Brooke ( #31REVIEWSMONTH )

La princesse de papier

Erin Watt

Date de publication : 3 janvier 2019 (format poche)

Maison d’édition : Hugo New Romance

Prix : 7,60€


Résumé

Une nouvelle vie.
Pour le meilleur ou pour le pire ?

Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde… 

Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort… 
Et… les cinq fils de Callum. 

Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal. 

Et s’il avait raison ? 

Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales.


Mon avis

J’avais très envie de découvrir cette saga, après avoir vu pas mal d’avis positifs, et de plus j’avais adoré la plume d’Erin Watt dans When it’s real, donc je voulais absolument relire un livre de ces auteurs ! Je remercie donc les éditions Hugo Roman grâce à qui j’ai pu découvrir ce roman !

Tout d’abord, la plume des auteures qui m’avait tant plu continue à me plaire énormément. C’est toujours très fluide et agréable à lire, et ça reste un gros point positif ! En écrivant une histoire assez classique, elles ont su rajouter quelques changements dans le scénario, ce que j’ai trouvé très sympa. En effet, ce roman traite de sujets un peu tabous comme le strip-tease (et pas de manière enjolivée), le deuil et la drogue.

J’ai trouvé que ce roman était très addictif et ce n’est pas pour me déplaire, bien au contraire. J’avais constamment envie de savoir la suite, et c’était très dur de le lâcher. J’ai aussi bien aimé le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de scènes érotiques, bien que cela ne me dérange pas j’ai trouvé que cela suffisait au roman.
Cependant, il y a quelques moments où j’ai trouvé le roman un peu lent à se mettre en place, et il y avait aussi quelques longueurs sur la fin, mais cela ne m’a pas dérangé du tout puisque c’était nécessaire pour qu’on puisse connaître le passé et la situation d’Ella.
J’avoue avoir eu un peu de mal avec cette dernière : j’ai trouvé qu’elle faisait des histoires pour pas grand chose, et cela la rend parfois insupportable. Mais je comprends son passé difficile qui lui donne un caractère de battante. Quelques points m’ont un peu dérangée autour de ce personnage, notamment le fait que tout lui soit un peu donné trop facilement selon moi, mais ce n’est qu’un détail qui ne m’a pas plus marqué que ça puisqu’au final c’était plus croustillant de suivre son histoire avec Reed.
J’aime beaucoup le personnage de Reed, qui me fait d’ailleurs un peu penser à Hardin dans la saga After.


Pour ce qui est des autres frères, je les apprécie énormément et j’avoue même avoir un petit crush sur Easton, que j’espère plus découvrir dans les prochains tomes. En effet, même si il fait souvent des mauvais choix, je le trouve très attendrissant et attachant. Quant aux autres frères Royal, j’aimerais aussi pouvoir les découvrir plus par la suite car ils ont l’air d’avoir un potentiel que j’aimerais beaucoup que les auteures exploitent plus !

Au final, je recommande totalement ce roman aux fans de romances qui se passent dans des lycées, et qui sont cocooning dans le même style qu’After. La fin donne totalement envie de se jeter sur le tome 2, que j’ai maintenant très hâte de lire !

 

 

 

 


Citations

« Personne ne veut être détruit. Nous voulons tous être sauvés. »

« Ce que je ressens à présent me… consume. C’est chaud, douloureux et puissant et ça remplit mon cœur, ça pulse dans mes veines. »


BrookeInstagram | Twitter | Goodreads Livraddict

5 réflexions sur “Chronique #131 : La princesse de papier (Les Héritiers tome 1) – Erin Watt | Brooke ( #31REVIEWSMONTH )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s