Chronique #106 : Nos étoiles contraires – John Green | Brooke ( #31REVIEWSMONTH )

RÉSUMÉ

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence…. les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

INFORMATIONS

Auteure : John Green

Maison d’édition : Nathan

Prix : 16,95€

Genre : Young adult, romance

AVIS

J’ai lu ce roman il y a une éternité, et je me suis rendue compte que je ne l’avais jamais chroniqué sur le blog ! Alors, je le fais aujourd’hui car je pense que ce livre mérite d’être chroniqué !

Tout d’abord, je vais quand même avouer que je suis assez réticente aujourd’hui face à ce livre, je pense que c’est à cause du film qui m’avait beaucoup moins plu. Mais j’avais lu le livre avant de le voir, et même si je ne sais pas si je l’aimerais autant aujourd’hui, à l’époque je me souviens avoir adoré ce livre, je pense que ça avait même été un coup de coeur !

Tout d’abord, j’ai adoré Hazel. C’est un personnage très fort, elle se bat contre sa maladie et c’est quelque chose qui m’avait beaucoup impressionnée. J’ai eu le même sentiment face à Augustus : c’est un personnage que j’ai trouvé très positif et drôle malgré tout. Il apporte une touche nécessaire de légèreté à ce roman.
Ces deux personnages se complètent complètement selon moi, et c’est ce qui fait d’eux un couple magnifique, qui est je pense l’un des plus beaux couples selon moi ! Ils s’apportent énormément l’un à l’autre, John Green a très bien écrit leur histoire d’amour et a su comment s’y prendre pour nous émouvoir, en agrémentant le tout de très beaux extraits !

Ce livre m’a fait rire, pleurer, sourire, et ce en un rien de temps ! On passe par toutes les émotions en lisant ce roman, et ce qui en fait, selon moi, un bon roman. De plus, on ne s’ennuie jamais, je n’ai pas trouvé ce livre long, bien au contraire.

 

 

 

EXTRAITS

 » Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup.  »

 » Je me suis tournée vers Augustus Waters et il s’est tourné vers moi. Il avait les yeux d’un bleu translucide.
– Un jour viendra, ai-je dit, où nous serons tous morts. Tous. Un jour viendra où il ne restera plus aucun être humain pour se rappeler l’existence des hommes. Un jour viendra où il ne restera plus personne pour se souvenir d’Aristote ou de Cléopâtre, encore moins de toi. Tout ce qui a été fait, construit, écrit, pensé et découvert sera oublié et tout ça, ai-je ajouté avec un geste large, n’aura servi à rien. Ce jour viendra bientôt ou dans quelques millions d’années. Quoi qu’il arrive, même si nous survivons à la fin du soleil, nous ne survivrons pas toujours. Du temps s’est écoulé avant que les organismes acquièrent une conscience et il s’en écoulera après. Alors si l’oubli inéluctable de l’humanité t’inquiète, je te conseille de l’ignorer. C’est ce que tout le monde fait.  »

nous retrouver (2)nous retrouver

3 réflexions sur “Chronique #106 : Nos étoiles contraires – John Green | Brooke ( #31REVIEWSMONTH )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s