Chronique #49 : Phoneplay – Morgane Bicail | Brooke

Hello ! J’espère que vous allez bien et que vous profitez bien de ce début de mois de décembre ! Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique, et il s’agit de Phoneplay de Morgane Bicail, livre qui m’a assez déçue malheureusement… J’espère que cet article vous plaira !

Un soir, Alyssa, dix-sept ans, reçoit un texto d’un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange : 《 Devine qui je suis et je serai à toi. 》

L’occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu’elle juge d’un ennui mortel… quitte à prendre des risques.

Jusqu’où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien?

Son prix: -15,95€ssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssEdition: Michel Lafont
-7€ (format poche
-9,99€ (format ebook)                                               

J’ai lu ce livre quand j’en ai enfin eu l’occasion, après les recommandations d’Hailey, qui avait d’ailleurs écrit un article. J’avais très hâte de le lire afin de pouvoir le découvrir. Honnêtement, je ressors de ma lecture assez déçue.
Je n’ai pas vraiment aimé ce livre. Je ne sais pas si c’est parce que j’en attendais trop, mais en tout cas je ressors de ma lecture déçue !

Tout d’abord, je ne sais pas vraiment par où commencer. L’histoire en elle-même. J’aime l’idée, mais j’ai vraiment eu du mal avec le fait que tout semblait aller trop vite pour moi. Parfois, et même souvent les livres traînent trop et ça a tendance à m’agacer, mais là je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal avec le fait que tout m’a semblé s’enchaîner très rapidement.
Quand aux personnages, je vais commencer par Alyssa. Je l’ai détestée, elle m’a réellement insupportée du début jusqu’à la fin. Je n’ai pas aimé ses réactions et sa manière d’agir avec « Lui ».
Nous en venons donc à « Lui ». Je n’ai pas réellement d’avis sur lui bien que c’est loin d’être le personnage que j’ai le plus apprécié dans le roman. Il a eu tendance à m’énerver aussi mais beaucoup moins qu’Alyssa. J’ai trouvé ça plutôt pas mal de faire quelques chapitres de son point de vue, sans qu’on sache qui il est. C’est un point vraiment positif, j’aurais aimé qu’il y en ai plus bien que c’est assez compliqué du fait que son identité nous est inconnue. Quand à la révélation de l’inconnu, je l’ai trouvé un peu tirée par les cheveux. Je n’ai pas vraiment d’avis, je ne m’y attendais vraiment pas mais je pense que l’idée n’est quand même pas trop mal, en y réfléchissant je ne sais pas ce que l’auteure aurait pu faire comme autre révélation.

Finalement, aussi contradictoire que ça puisse paraître, je ne regrette pas d’avoir lu ce livre malgré tout. J’ai quand même pu le lire comme je le voulais, bien que ce ne fut pas ma lecture préférée de cette année 2017. Morgane Bicail a quand même écrit ce livre bien jeune, et je pense qu’elle a géré au mieux ce roman.

 

 

« […] si je ne veux vraiment pas que l’on me dise « Je t’aime », c’est parce que je ne veux pas que ce « Je t’aime » se transforme en « Je t’aimais ». Ouais, ça je ne veux vraiment pas que l’on me le dise. C’est pour ça que je ne veux pas aimer quelqu’un. Parce que si un jour le « Je t’aime » de ce quelqu’un se transforme en un « Je t’aimais », je ne le supporterai pas. »

« Quand on a tout ce qu’on souhaite dans la vie, sans avoir à se battre, on finit par ne plus rien désirer. »

Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Une réflexion sur “Chronique #49 : Phoneplay – Morgane Bicail | Brooke

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s