Chronique #3: Ugly love – Colleen Hoover | Hailey

Bonjour!

Aujourd’hui je vous retrouve pour un nouvel avis sur un petit roman que j’avais reçu pour noël (je vous ai présenté mes cadeaux livres dans un haul, disponible ici!), il s’agit d’un roman de Colleen Hoover: Ugly love.

16804744_1880699972202173_1270114839_o

x


x

R É S U M É

x

Tate, 23 ans, emménage provisoirement chez son frère à San Francisco. Lorsqu’elle tombe littéralement sur Miles, le voisin d’en face, l’attirance, réciproque, est immédiate.

Si le beau pilote de ligne aux yeux bleu caraïbe refuse catégoriquement toute attache, Tate n’a pas le temps pour la passion… Alors, pourquoi ne pas se laisser séduire ? Leur liaison est torride et leur arrangement parfait, tant que sont respectées les deux règles de Miles : ne pas parler du passé, ne rien espérer du futur…

Mais le coeur peut-il suivre d’autres règles que les siennes ? L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

x


x

M O N  A V I S 

w

J’ai trouvé ce roman très léger, très doux. Je l’ai dévoré en seulement 3 jours. Son petit format est pratique (il possède 367 pages seulement), il se lit très rapidement.

Concernant l’histoire, elle est très légère, assez clichée, mais j’apprécie quand même les histoires d’amours comme celle-là. Elle est poignante, montre aussi la réalité de la vie, parfois dure. On voyage dans le passé des personnages, on apprend leurs vies, leurs chagrins.

Les personnages… Parlons des personnages.

Le roman jongle entre deux points de vue: celui de Tate, la personnage principale, dans l’instant présent. Puis celui de Miles, autre personnage principal, six ans plus tot. Je préférais largement le point de vue de Miles, car malgré la complexité de ce personnage, ses paroles et son point de vue était assez simples et plus « purs » que celui de Tate. Je n’aime pas tellement Tate, son comportement, elle m’a très vite donnée envie de lui donner quinze paires de claques (comme beaucoup de personnages principaux). J’ai eu souvent une impression d’inversion: Tate est un personnage simple, qui cherche à se compliqué dans son point de vue, tandis que Miles est un personnage compliqué qui cherche à être simple dans son point de vue.

Pour finir, je dirais simplement qu’il vaut son succès, et que je ne suis pas du tout déçue de l’avoir acheté, et je conseille aux personnes amoureuses de fictions d’amour de le lire. Il est disponible en format de poche mais aussi en format original pour 17 euros, ou même disponible en pdf gratuitement ici.

x


d

E X T R A I T S 

w

« La différence entre l’atrocité de l’amour et sa beauté, c’est que sa beauté pèse beaucoup moins. Elle vous donne l’impression de flotter. Elle vous soutient. Vous transporte.
Le beau côté de l’amour vous soulève au-dessus du reste du monde, si haut qu’on n’en voit plus la laideur, et, en le contemplant d’en haut, on se dit je suis bien heureux de me trouver au-dessus de tout ça.
Parfois le beau côté de l’amour s’en retourne à Phoenix.
Son atrocité pèse trop lourd pour retourner à Phoenix. Son atrocité ne vous transporte pas.
Elle vous fait
T
O
M
B
E
R.
Vous maintient la tête en bas.
Vous noie.
On relève la tête en se disant qu’on aimerait se trouver là-haut.
Mais ce n’est pas le cas.
L’amour atroce devient une part de vous-même.
Vous consume.
Vous fait tout haïr.
Vous fait comprendre que son beau côté n’en vaut seulement pas la peine. Loin de toute beauté, on ne risque pas de ressentir cela.
D’en ressentir l’atrocité.
Alors, on laisse tomber. On lâche tout. On ne veut plus entendre parler d’amour, beau ou atroce, parce qu’aucune forme d’amour ne vaudra jamais la peine de subir à nouveau l’amour atroce.
Jamais je ne me laisserai plus aller à aimer quelqu’un, Rachel.
Jamais. »

s

« On sourit tous les deux. Son expression détendue m’attendrit tellement que je ne sais plus comment réagir. Je suis heureuse, parce qu’on est si bien ensemble. Je suis malheureuse, parce qu’on est si bien ensemble. Je suis furieuse, parce qu’on est si bien ensemble et que j’aimerais que ça nous arrive beaucoup plus souvent. »

x


x

I N F O R M A T I O N S 

x

L’auteur: Colleen Hoover.      L’édition: Pocket.      Le prix: 6,95€.

Capture d_écran 2017-04-13 à 16.27.44

w


Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s