Chronique #2: Mes deux lectures policières préférées de 2016 | Hailey

Bonjour!

Je suis de retour aujourd’hui pour vous présenter deux de mes lectures policières favorites de cette année.

Je n’ai pas lu beaucoup de romans policiers cette année, mais j’ai adoré ces deux-là, et les ai lu en très peu de temps, j’avais donc envie de les partager avec vous, surtout si il y a des thrillers addicts en manque de lecture!

16776389_1880700062202164_1036153376_o

a


D I S P A R U E S

 

Résumé:

«Membre de la police scientifique de Boston, Darby MacCormick est aussi efficace dans son laboratoire que sur les scènes de crime, où elle n’a pas son pareil pour faire parler les indices.

Envoyée sur les lieux d’un enlèvement, Darby découvre un témoin inattendu : une femme squelettique, vêtue de haillons, désorientée et terrorisée. L’inconnue, disparue depuis cinq ans, aurait été       fermée dans un cachot obscur et sordide.

Au fil de son enquête minutieuse, Darby comprend que les victimes seraient des dizaines à travers le pays, enlevées par un psychopathe dont les ressources et l’habileté défient l’entendement. Hantée par le sort de toutes ces femmes qui lui rappellent un souvenir traumatisant de son adolescence, Darby décide de partir en quête d’autres survivantes. Elle ne se doute pas qu’elle s’apprête à plonger au cœur de la perversité humaine… »

s

Mon avis:

C’est un roman très court (de 356 pages mais c’est suffisant pour apprécier sans que l’enquête soit lourde) qui, je trouve est très bien écrit. Je suis tombée dessus par hasard et je n’avais jamais entendu parler de lui, et ce fut une très bonne surprise pour moi. L’histoire est captivante, incroyablement réaliste et c’est ça qui m’a le plus séduite. Parce que du début à la fin j’étais complètement captivée et je voulais savoir la fin. Il y a beaucoup de rebondissement, l’histoire est tout sauf lente, et encore une fois, 356 pages c’est parfait pour cette intrigue. Les personnages sont attachants, intelligents, et à aucun moment l’un semble plus fictif que l’autre.

Je vous le recommande vraiment si vous êtes un(e) amateur(trice) de thriller.

s

Informations:

L’auteur: Chris Mooney.         L’edition: Points.         Le prix: 7,30€.

a


d
L A  V É R I T É  S U R  L ‘ A F F A I R E  

H A R R Y  Q U E B E R T


Résumé:

« À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias. »

d

Mon avis:

Ce livre a gagné le prix du roman de l’Académie Française mais aussi le 25ème prix Goncourt des lycéens, et ces deux prix sont vraiment mérités.

Le style est simple, soigné, épuré. Il est très facile mais en même temps très sophistiqué.

Je trouve l’intrigue très recherchée, jusqu’à la dernière page on s’attend à toute sorte de rebondissement, et c’est ce qui m’a plu.

Pourtant, au départ son volume m’avait impressionné (j’ai été « obligée » de le lire pour le lycée), mais au final, j’aurais demander 1 000 pages de plus si cela était possible.

C’est un très bon thriller, et peut-être même le meilleur que j’ai lu jusque là, car même si j’ai lu des thrillers depuis, aucun ne détrônera celui ci, et je le conseille vraiment aux adeptes des romans policiers.

Et si le gros format vous effraie (ou le prix), il existe désormais en format de poche disponible dans tous les points de vente culture au prix de 9,20€.

s

Informations:

L’auteur: Joël Dicker.      L’édition: Fallois.      Le prix: 22€.


d

d

Vous pouvez nous rejoindre sur instagram ou par mail: bookafterbook@outlook.fr 

Publicités

2 réflexions sur “Chronique #2: Mes deux lectures policières préférées de 2016 | Hailey

  1. AdvienneQueLira dit :

    Je ne connaissais pas « Disparues » et je trouve qu’on apprécie davantage les livres qui nous sont totalement inconnus. En tous cas, ta chronique m’a donné envie de le découvrir a mon tour ! Quant à l’affaire Harry Québert.. je l’ai bien évidemment déjà lu comme tout adepte de policier 😂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s